Comment aider son bébé à faire son rot ?

Le rot est un mécanisme physiologique de tout être humain. Il est surtout très fréquent chez le bébé. Il peut survenir facilement au cours d’un repas, ou juste après. Des fois, il faut patienter plusieurs minutes et adopter quelques méthodes pour l’évacuer. Quelles techniques marchent alors pour l’éructation d’un bébé ?

Quelle est l’origine de ce rot ?

Le rot est un son qui confirme l’évacuation de l’excès d’air avalé par le bébé pendant sa tétée. Sa façon d’avaler laisse passer de l’air et du lait en même temps. Cet air remplit son estomac. S’il n’est pas évacué, il devient la source des régurgitations ou des flatulences.

Le rot peut survenir pendant son repas, ou après quelques minutes. Ce phénomène dépend d’un bébé à un autre. S’il ne survient pas naturellement, il faut aider un bébé à faire son rot.

Comment aider un bébé à faire son rot ?

Plusieurs méthodes sont possibles pour aider un bébé à faire son rot. La première consiste à adopter la vieille méthode de grand-mère, connue pendant plusieurs décennies. Il s’agit d’amener le bébé, bien droit vers votre buste. La hauteur de son menton sera à votre épaule. Vous pouvez placer une petite serviette sur votre épaule afin de vous protéger d’une régurgitation qui survient parfois avec le rot. Tapotez légèrement le dos du bébé. Alternez ce mouvement avec un léger frottement de bas en haut pour faire remonter l’air dans son estomac.

Une des méthodes qui marchent aussi est de tenir le bébé verticalement, mais son dos sera dans ce cas, face à votre buste. Maintenez-le dans cette position pendant quelques minutes. Ce phénomène évacue l’air grâce à l’effet de la pesanteur. Le lait, plus lourd que le gaz descend au fond de l’estomac et fait remonter l’air à la surface, ce qui lui permet de faire son rot.

Si les deux méthodes ne marchent pas, vous pouvez aussi essayer de coucher le bébé sur le ventre. Le mieux c’est de la faire sur un plan incliné pour ne pas trop compresser son estomac. Cette méthode permet d’évacuer le gaz de l’estomac, donc de faire son rot.

Et si malgré les méthodes, le rot n’est jamais parvenu ?

Cela inquiète la plupart des parents alors que c’est tout à fait possible. Il n’y a rien d’alarmant. Si le bébé n’a pas avalé trop d’air, qu’il a tété convenablement et lentement, cela ne sert à rien d’aider un bébé à faire son rot.

Il y a également certains cas qui font que le bébé met beaucoup plus de temps à évacuer cet air. Donc du coup, même en adoptant ces méthodes, il ne peut pas faire son rot rapidement. Vous pouvez toujours l’allonger en l’inclinant vers les côtés. Si jamais il y a régurgitation, il ne sera pas étouffé.  

Comment calmer les pleurs de bébé ?
Quel type de vacance en famille choisir ?